Stephen Hawking est catégorique : l’Homme ne survivra pas 1 000 ans de plus sur Terre