Pourquoi le nuage de Tchernobyl s’est-il “arrêté” à la frontière française ?