Pendant plusieurs mois, le Chili a produit tellement d’énergie qu’elle était offerte aux citoyens