Patrick redonne vie aux murs austères des villes françaises en y peignant des trompe-l’oeil