L’IRM fonctionnelle du cerveau permet désormais de diagnostiquer l’autisme avec 97% de précision