L’Homme est responsable de la maladie la plus virulente chez les tortues de mer : l’herpès