L’État brésilien vient d’offrir 4 millions d’hectares de forêt protégée à l’industrie minière