Grâce à du sang de bébé, les capacités du cerveau de vieilles souris se sont régénérées