Grâce à des mutations génétiques, certaines personnes perçoivent des couleurs invisibles au commun des mortels