En détectant l’anthrax, cette intelligence artificielle peut lutter contre le bioterrorisme