Découverte par hasard, cette avancée pourrait mettre fin à la pollution