Cette étude le démontre : l’agriculture bio engendre bel et bien des bénéfices économiques