Cet ouvrier égaie la vie des enfants malades grâce à un “Où est Charlie ?” grandeur nature