Cet homme amputé des deux bras n’aurait jamais imaginé pouvoir contrôler par la pensée des membres bioniques