Ce rapport ne laisse aucun espoir : l’extinction des pollinisateurs condamne notre existence