Catastrophique : la situation des centrales nucléaires françaises n’a jamais été aussi mauvaise